Première des Communions, une possibilité offerte aux étudiantes de Serviam…

J’ai 18 ans et il y a une semaine, j’ai reçu le sacrement de Première Communion.

P1060570

Je le souhaitais depuis longtemps mais je n’avais jamais osé le demander. J’y ai pensé pour la première fois à 16 ans, mais je me disais alors que j’étais déjà trop âgée, que j’avais manqué l’occasion.

En réalité je n’avais pas manqué l’occasion car on ne m’avait jamais proposé ; il a donc fallu attendre que j’ acquière la maturité suffisante pour en faire moi-même la demande.

J’ai compris ceci progressivement et a posteriori. En effet je n’aurais pas pu faire ma Première communion si Sœur Marie-Armelle n’avait pas deviné mon désir avant que j’ose le formuler. Alors je fus immensément heureuse, car je me suis sentie comprise et accompagnée.

Cela m’a donné des ailes et m’a permis de faire ce que je voulais faire: commencer les réunions du catéchuménat et me préparer à recevoir le sacrement. J’ai donc intégré un groupe de catéchumène et je rencontrais régulièrement avec le Père Catrice. Grâce à cela j’ai pu comprendre ce que signifiait la Première communion, et de manière plus générale j’ai pu progresser dans ma foi. Je veux dire par là que cela a renforcé ma foi.

Les réunions avec le groupe à Saint Jacques du Haut Pas et avec le Père Catrice avait chacune lieu une fois par mois. Avec le groupe je découvrais une connaissance générale de la Bible et avec le Père nous étudiions en détail un extrait, que je devais lire auparavant pour préparer des questions. Les deux étaient donc parfaitement complémentaires et m’ont beaucoup apporté.

P1060568

Enfin la cérémonie est venue. Ce fut un moment magnifique. Je me suis sentie enveloppée d’ une paix immense et j’ ai ressenti une grande joie durant toute la messe. Ce que j’ai ressenti au moment où j’ai communié reste assez indescriptible car c’était quelque chose d’inconnu pour moi, par conséquent je ne sais pas quels mots employer ; ce que je peux dire c’est que j’ai eu le sentiment de la présence de Dieu d’une manière plus forte que d’ habitude. Le baptême de Néphélie-Marie, Lucie et Mike m’a également beaucoup touchée.

Le lendemain matin je suis allée à la messe avec les Sœurs de mon foyer. Ce fut également une expérience forte pour moi : au moment de communier, j’étais émue autant que la veille. Car en fait ce n’était pas seulement une Première communion mais la Première des communions.   Juliette

2016-11-14T13:39:51+00:00 2 avril 2016|Actualites|
felis tempus eget Curabitur libero accumsan adipiscing sed dictum elit. ipsum luctus