Une fondatrice :

Angèle MERICI

«… Sainte Angèle Merici naît en 1474 dans l’Italie prospère et convoitée de la fin du XVème siècle.

  • Femme de prière. Elle se laisse saisir par l’Amour du Christ.
  • Femme de cœur. Ouverte aux problèmes de la société, elle travaille avec d’autres laïcs pour y remédier.
  • Femme de paix… habitée d’un don exceptionnel. Elle réconcilie et crée l’unité des cœurs.

Spiritualité d’accueil,

Pédagogie de l’accompagnement

Le cœur fixé en Dieu, Angèle se donne à Dieu par le simple don de soi dans l’accompagnement de chacun.

Enracinée dans son milieu, elle porte un regard réaliste sur son temps. Elle s’attache à transmettre à tous le message qui la fait vivre.

Aujourd’hui…

Les sœurs ursulines avec les laïcs, s’investissent selon les lieux et les temps dans des activités variées, notamment auprès des jeunes dans les foyers d’étudiantes et dans des établissements scolaires ainsi que dans l’éducation sous toutes ses formes.

Une communauté internationale

  • 5 Continents
  • 36 Pays
  • 28 Provinces et groupements
  • 235 communautés
  • 1980 religieuses

Pour en savoir plus :

Un réseau de foyers

A Paris, à Angers, à Tours,…

Là, les sœurs Ursulines accompagnées de laïcs proposent aux étudiantes de vivre l’Évangile à la manière d’Angèle:

  • en les invitant à servir selon l’esprit Serviam,
  • en les accompagnant personnellement sur leur chemin d’humanité et de foi,
  • en les aidant à s’engager à devenir des artisans de la « conversion écologique » proposée par le Pape François dans l’encyclique  « Laudato si ».

Photos